Parler, Parler, Parler

Parler, Parler, Parler

Les bébés n’ont pas besoin de jouets ou de vidéos éducatifs spéciaux; ils ont besoin de parents ou d’autres personnes qui leur prêtent attention et leur témoignent de l’amour dans leurs gestes et leurs paroles. Lorsqu’il s’agit de développement du cerveau, rien ne remplace le temps passé en tête à tête avec des adultes bienveillants.

Vous connaissez peut-être la vidéo sur les bébés jumeaux qui « discutent », accessible sur notre site Web. Si ce n’est pas le cas, faites-vous plaisir et visionnez ce savoureux exemple de développement du langage à .

Lorsque les bébés suivent 12 leçons dans une langue étrangère parlée par une personne dont c’est la langue maternelle, les bébés apprennent vite la nouvelle langue. Mais lorsque les mêmes leçons sont présentées par vidéo, les bébés semblent s’y intéresser mais n’apprennent rien! Les interactions sociales créent les conditions d’apprentissage.

Dans la vidéo ci-dessous, on constate de plus l’effet du statut socio-économique sur l’apprentissage d’une langue. Les enfants issus de familles à faible revenu sont exposés à environ 620 mots par jour, tandis que les enfants provenant de familles à revenu plus élevé sont exposés à environ 2 000 mots. Avec le temps, cette différence augmente et au moment d’entrer à la maternelle, ces enfants ont acquis un vocabulaire dont la richesse varie beaucoup. En un mot, le meilleur moyen d’élargir le vocabulaire d’un enfant est de lui parler.

La vidéo suivante, d’une durée de 10 minutes, montre le rôle essentiel que les parents jouent dans les apprentissages des bébés et des jeunes enfants et souligne l’effet du statut socio-économique dans l’apprentissage de la langue et l’éducation tout au long de la vie.