Les voies du mieux-être

conversation • relation • mobilisation

Qu’est-ce qui semble bien fonctionner?

Nous ne pouvons pas miser uniquement sur la volonté des particuliers, les mutations génétiques ou le hasard pour améliorer la santé et le mieux-être de l’ensemble des Yukonnais et des Yukonnaises.

Nous savons que nous devons apporter les changements qui s’imposent dans l’environnement physique et social, dans nos foyers, nos lieux de travail, nos écoles et nos collectivités, afin qu’il soit plus facile d’opter pour un mode de vie sain. La plupart du temps, c’est l’inverse qui se produit. Il est plus facile d’ouvrir un sac de croustilles que de préparer une portion de crudités. Conduire au magasin est devenu un automatisme, même si le magasin est situé à une courte distance de marche. Il est facile de perdre la notion du temps devant l’ordinateur ou un jeu vidéo, puis d’avoir du mal à trouver le temps de cuisiner des repas sains, de pratiquer des activités physiques ou de passer du temps en compagnie des êtres qui nous sont chers.

Nous savons aussi que les particuliers, les entreprises, les associations d’entraide, les divers ordres de gouvernement, les groupes religieux et les organismes communautaires ont tous un rôle à jouer. La modification des comportements et des normes sociales est un processus complexe et difficile qui exige beaucoup de temps. Nous devons concerter nos efforts pour gagner du terrain et susciter un mouvement social!

Deliberative Dialogue photo

Dans tous les pays du monde, des mesures sont prises pour promouvoir la santé et le mieux-être. Nous pouvons nous inspirer de ce qui a été fait ailleurs, mais nous devons aussi élaborer des stratégies adaptées aux résidents, aux familles et aux collectivités du Yukon. Nous pouvons commencer par étudier ce qui s’est fait ailleurs au Canada et dans le monde, examiner les leçons qui ont été tirées et passer en revue les recherches réalisées pour déterminer ce qui améliore de manière tangible la vie des gens.

Dessin : Paths to wellness  (Les voies du mieux-être)

Jetez un coup d’œil à ce dessin original tout en couleurs, créé par l’animatrice graphique Avril Orloff, qui illustre et résume (en anglais) les six dimensions du mieux-être, les principaux facteurs qui influent sur la santé, le « fossé du bien-être » et les mesures qui améliorent le mieux-être.

Pour en savoir plus