Les voies du mieux-être

conversation • relation • mobilisation

Le fossé du bien-être

Nous souhaitons tous avoir une longue vie et être en santé, mais nous ne partons pas tous avec les mêmes chances. Et certains d’entre nous ont plus d’obstacles à surmonter que d’autres pour se garder en santé ou améliorer celle-ci.

Wellness Gap Hurdles image

Nous savons tous que certaines personnes sont en meilleure santé que d’autres. Elles ont un bon départ dans la vie, naissent en bonne santé et dans une famille aimante qui peut leur procurer la sécurité dont elles ont besoin pour se développer. Les premières années de la vie d’une personne sont déterminantes et influent sur sa santé et son bien-être tout au long de son existence.

Cependant, certains groupes ne sont pas en aussi bonne santé que d’autres. Nous savons que le niveau d’instruction, le revenu et la situation sociale ont une grande influence sur la santé. Tous n’ont pas les moyens de s’offrir une bonne formation scolaire ou de se trouver un emploi bien rémunéré. Certaines personnes sont victimes de préjugés et de discrimination, ce qui les empêche de prendre une part active à tous les aspects de la vie en société.

Les chances qui nous sont offertes déterminent nos choix.

Si nous voulons que nos efforts pour améliorer la santé, le mieux-être et la qualité de vie de tous les Yukonnais portent leurs fruits, nous devons nous soucier des groupes qui sont aux prises avec des défis difficiles à surmonter et ont le moins de possibilités d’améliorer leur état de santé. Au Yukon, les personnes à faible revenu, celles qui vivent en milieu rural et les Autochtones sont les trois groupes dont l’état de santé est le moins bon et qui ont le moins de chances d’améliorer celui-ci. On entend par « fossé du bien-être » les écarts observés dans l’état de santé des différents groupes de Yukonnais.

Dessin : Paths to wellness/Les voies du mieux-être

Jetez un coup d’œil à ce dessin original tout en couleurs, créé par l’animatrice graphiste Avril Orloff, qui illustre et résume (en anglais) les six dimensions du mieux-être, les principaux facteurs qui influent sur la santé, le « fossé du bien-être » et les mesures qui améliorent le mieux-être.

Pour en savoir plus